« Qu’est-ce que la quête du sens? C’est la résolution psychologique – fondée sur l’observation du monde la plus radicalement subjective, donc la plus authentique – de réconcilier en l’être humain sa particularité et son universalité. Et cette quête du sens se traduit par une lutte de dimensions cosmiques contre l’absurde qui ronge l’homme de l’intérieur. Un effort surhumain pour trouver les symboles propres à réveiller les correspondances enfouies entre le monde et soi, propres à susciter l’émergence d’une harmonie qui transcende le quotidien, à recréer des rapports qui évoquent l’existence d’une vérité supérieure, d’un savoir absolu. Si la vraie poésie peut être identifiée à une quête du sens, c’est parce qu’elle suppose d’abord que le monde a un sens pour l’homme, ensuite que le langage contient une vérité. Ce sont précisément les conditions qui font qu’il y a très peu de vrais poètes, et encore moins de gens pour les comprendre. »

Emmanuel Legeard, Conf. « Ecriture poétique et Quête du Sens », Université de Turin, 2008